A Grenoble, rare ville étudiante où l'UNEF n'a pas imposé sa dictature (s'il l'on occulte les 5 ou 6 fois où ils nous ont privé de notre droit au savoir en bloquant les locaux de la fac à coups de rondins de bois et caddies de supermarché), les 4 militants de l'UNEF rescapés essayent par tous les moyens de faire passer ses messages à la con.

Dernière bonne farce en date, Hugo, le président de l'UNEF à Grenoble, se fait passer pour Jules, étudiant limite SDF qui n'a que 150 euros par mois pour vivre (loyer, nourriture...). Décidé de donner un bon témoignage de la "misère" étudiante à Grenoble, notre compère a donc tenté de duper les journalistes de Grenews, qui se sont vite rendu compte de la supercherie (c'est une chérie très très bien).

Lire l'acticle intégral, sur Grenews.fr : cliquer ici