La première fois que j'ai reçu un email de mon ami Jocelyn, l'objet du mail était "Jocelyn". Il me demandait comment se joindre à notre groupe de travail. Je lui ai donc répondu, par mail, sans prendre le temps de mettre un objet plus clair. Ca donnait "RE: Jocelyn", vous connaissez le truc... Le problème est qu'il m'a répondu en changeant l'objet du mail par "Re: RE: Jocelyn MERCI BEAUCOUP". On constate donc que mon ami Jocelyn sait utiliser la touche "majuscule" (Caps Lock) de son clavier (si si il a un clavier français...) et comprend parfaitement l'utilité de l'objet d'un mail (et qu'il ne le confond pas du tout avec le champ "expéditeur"). On remarquera aussi au passage la subtile ponctuation de "Re: RE: Jocelyn MERCI BEAUCOUP" qui laisse sous-entendre que mon ami Jocelyn s'auto-congratule.

Les jours passent et j'essaye d'apprendre à mon ami Jocelyn à utiliser de façon optimale le champ "objet" d'un email. D'un extrême à l'autre, mon ami Jocelyn passe des mails portant sur le sujet "Jocelyn" aux mails portant sur le sujet "PROCHAINE REUNION 25 PROCHAIN A 11H30 REUNION" et dont le contenu était pratiquement nul, toujours suivi d'un mail erratum d'objet "Fwd: Oups ! PROCHAINE REUNION le vendredi 25 octobre PROCHAIN A 11H30 REUNION à la salle habituelle. Jocelyn.", dont le mail à proprement dit était toujours quasi vide. Le lecteur avisé remarquera que mon ami Jocelyn n'a toujours pas saisi les subtilités de l'utilisation de la touche "majuscule" de son clavier standard.

Les semaines passent, les mois aussi d'ailleurs, et malgré mes rappels écrits et oraux, mon ami Jocelyn a toujours du mal à saisir (dans tous les sens du terme) le contenu des champs "A:", "CC:", "CCI:", "Objet:", "Contenu:" (Je précise que cet épisode se déroule en parallèle du premier épisode)... J'arrive tout de même petit à petit à lui faire rédiger l'email dans le "grand cadre blanc" plutôt que dans la petite ligne de l'objet. Toutefois, il m'arrive encore de recevoir des mails de 5 ou 6 lignes de contenu avec l'intégralité des informations contenues dans l'objet : "Re:Fwd: RE: Tr: jocelyn RENDEZ-VOUS ... CONFIRME; ... 18:30 ...... soyez à l'heure .... RDV RUE PERLINPINPIN samedi, 15". Oui, mon ami Jocelyn est aussi très ami avec la ponctuation et toujours et encore avec "la touche avec un petit canedas dessus".

Même après des années de lutte acharnée (j'ai bien entendu laissé tombé toute tentative de conversion depuis...), mon ami Jocelyn m'étonne encore et m'étonnera toujours... Je lui ai demandé de remplir un dossier et de le renvoyer rapidement par mail. L'objet de mon message était le suivant "Fiche de renseignement de Mme. Machin-Chouette". Et mon ami Jocelyn m'a bien rendu le bon fichier (ce qui est étonnant), par mail bien sûr, mais avec l'objet "Re: Fwd:RE: RE: ......... ok PAS DE PROBLEME ........... on se fait un KEBAB ....... ?". Logique.

Un dernier exemple, justifiant que mon ami Jocelyn est encore aujourd'hui très proche de son clavier. En réponse à une demande d'horaire de réunion, il me répond dans mail ayant pour sujet : "jocelyn la clé DU LOCAL". Mon ami Jocelyn se prend pour une clé, c'est pas mignon ça ?

Dieu n'existant toujours pas... je crains que personne ne sache où la limite de la connerie de mon ami Jocelyn se situe.

J.-C. D.