Alors que le "k" tend à remplacer progressivement le "w" dans tous les mots Sbéquéens, c'est surtout la syllabe "wi" qui a été remplacée officiellement par décret, par la syllabe "ki". Ainsi, tous les wikis, kiwis et autres wikis deviendront tous des kikis.

La plupart des pédophiles Sbéquéens approuvent chaleureusement cette reforme, se voyant déjà proposer des kikis aux enfants friands de ce fruit.

De leurs côté, les contributeurs de la version Sbéquéenne de Wikipédia (pas encore en ligne), sont aussi très heureux de la nouvelle liberté d'expression qui leur est donnée.

Si certains académiciens Sbéquéens ont accueilli la nouvelle avec une certaine retenue, personne ne sait encore à qui profitera vraiment le changement. Les chiffres du ministère Sbéquéen de l'intérieur, ainsi que celui de la communication, nous en diront davantage dans les prochains mois...