A la manière d'un Sting qui découvre New York, d'un Jacques Brel qui observe Amsterdam ou d'un Luis Mariano qui contemple Mexico, notre président adoré va revisiter Paris (et accessoirement tenter de décrocher un concours important).

Aussi admissible pour le concours du CAPES de Physique-Chimie, notre président n'en a pas fini de faire les yeux doux à la capitale française. Récemment, il aurait même été contacté par l'UNESCO pour devenir consultant à Paris. Des nouvelles qui ne font pas plaisir aux ressortissants Sbéquéens, qui se sentent trahis et craignent une généralisation de la fuite des cerveaux en France.

Carrotte Lièvre, autre éminent Sbéquéen, confirme son avis sur la question : "Oui, ce sont des nouvelles qui ne font pas plaisir aux ressortissants Sbéquéens, qui se sentent trahis et craignent une généralisation de la fuite des cerveaux en France".

N'oubliez pas de follower les aventures de notre président vénéré sur Twitter et Fessebouque !