Nous vous avions déjà parlé de quelques dates importantes en République Sbéquéenne, mais le monde évoluant rapidement, le fait de célébrer les citadins et devenu indispensable. Alors qu'il y a quelques siècles tout le monde habitait à la campagne, aujourd'hui le monde est capitaliste et tout se décide dans de grands immeubles de 200 étages.

Tandis qu'à Copenhague les "grands" de ce monde tentent de parler écologie, les Sbéquéen n'en n'ont rien à faire et remercient Couca-Coula de leur fournir des boissons fraîches (qui pour être aussi fraîches ont du utiliser une très grande énergie et faire un peu plus fondre le Groënland).

La République Sbéquéenne s'adapte donc au monde et fête chaque année, à partir de 2009, les personnes qui habitent en ville.

Vive la pollution !