C'est Mircia, un jeune Roumain immigré de 16 ans qui a provoqué un tollé en République Sbéquéenne. Avec un de ses amis qui a malheureusement pris la fuite, il a organisé une course de charriots au sein du Méga W (filiale du groupe U en République Sbéquéenne), qui a terminée dans une pyramide de boîtes de concentré de tomate, dont l'une a été éjectée puis encastrée dans la tête d'une octogénaire qui choisissait le modèle de ses culottes Tena.

Malgré l'arrivée très rapide des secours, Jacqueline Tartempion (c'est son nom) a perdu définitivement l'usage de ses yeux et de son nez et est condamnée à vivre le restant de sa vie (heureusement y'en a plus pour très longtemps) avec une boîte de concentré de tomate (qui fuit) encastrée au milieu du visage. Le peuple est scandalisé et le gouvernement a tout de suite réagit. Le jeune roumain a pris dix ans de prison et sera renvoyé dans son pays l'année suivante (grâce à la participation généreuse d'Air France, qui a souhaité sponsoriser ce retour).

La loi "Stop à la délinquance des fous-furieux (SDF)" a été votée aujourd'hui par l'Assemblée Nationale Unique Sbéquéenne (l'ANUS) cette semaine. L'usage des caddies de supermarché est désormais restreint aux détenteurs du Permis W (nommé en l'honneur de la chaîne Méga W). Pour près de 2500 € et 350 heures de formation, les Sbéquéens pourront retrouver le droit de conduire un charriot. A noter qu'à partir du 1er janvier 2010, les pièces de 1 € ne seront plus rendues par les caddies, pour que le gouvernement puisse se refaire une santé (oui ça coûte cher les longs débats à l'ANUS).