Une équipe de chercheurs sceptiques venant du Congo Belge a décidé de faire le déplacement au Tonkin pour se fixer sur la véracité de l'information. Le porte parole de la délégation, Mamadou-Octave Van de Neerdt a été obligé de constater les faits. Il nous fait part de ses déductions, autour d'un cornet de frites, de retour dans sa hutte :

"Pwésentement, nous pouvons affiwmer que cette bwouette est une vwaie, une fois".

Suite à ses évènements, plusieurs pays d'Europe ont décidé d'unir leurs forces pour répondre à l'énigme de l'origine de la brouette tonkinoise. Malheureusement, les chercheurs tchécoslovaques, yougoslaves, prusses et est-allemands se sont rendus ridicules aux yeux du monde, en affirmant, il y a quelques jours, que la roue a été inventée bien avant Jésus Christ. Jésus pourrait même s'être rendu à la Croix, en scooter.

Finalement c'est au tour des Etats Conférédés d'Amérique de se ridiculiser, en tenter d'imposer l'idée que la brouette tonkinoise a été inventée il y a des millénaires, par des extrêmistes indiens de la province du Cachemire, dans le cadre d'un programme d'échange de composés chimiques, appelé Kama Sutra...

source : Ank Hulé, envoyé spécial pour LPPLN (Les Pieds Puent Le Naphtalène)