De nos jours, il y a encore dans le monde des rebelles isolés qui décident d'inventer des langues propres à une petite poignée de personnes. Le Sbéquéen fait partie de ces dialectes inusités.

Parlé par au moins deux personnes, le Sbéquéen se développe depuis la fin du XXème siècle dans quelques communautés en Haute-Savoie, puis depuis peu en Isère.

Beuarg lé gens, gonza, teschmouais et autres formules de politesse sont donc de plus en plus à la mode ! Pour ne pas perdre le fil, et enfin comprendre la moitié des commentaires de ce blog, rien de vaut un petit tour du côté du Sbectionnaire...